CONTACT

Savate Défense

La Savate Bâton Défense est une forme de pratique dont le but est de permettre l’apprentissage des techniques visant à développer une compétence d’auto-défense.

Le partenaire d’entraînement prépare l’élève en Savate Bâton Défense à se confronter à une agression proche de la réalité ; celle-ci pouvant être éloignée de la situation d’entraînement et de la progression technique apprise en salle.

La Savate Bâton Défense nécessite de savoir s’organiser au mieux face à une agression. Cette organisation reste toujours défensive, c’est-à-dire s’inscrit obligatoirement dans le cadre de la légitime défense. Ainsi, la Savate Bâton Défense se doit de faire travailler le discernement dans la riposte, étant entendu que cette riposte doit être toujours proportionnée à l’attaque. En conséquence il est nécessaire de créer un espace de travail proche de la situation réelle d’agression. D’où l’intérêt d’avoir un partenaire d’entraînement qui essaiera de se rapprocher le plus de la réalité. Ainsi, la personne saura faire preuve de riposte, ne perdra pas ses moyens face à un éventuel danger.

Dans le contexte de self-défense, le savoir technique devra faire avec les émotions (stress, effet tunnel, peur, surprise) et la nécessité de prise en compte de l’aspect tactique (engagement, déplacement, verbal, positionnement, utilisation d’accessoires). Certes les  techniques sont indispensables pour intégrer les fondamentaux biomécaniques mis en jeu entre l’attaque et l’organisation défensive. Elles permettent de faire les premiers pas et de progresser dans la connaissance de la gestuelle permettant de répondre à une attaque en saisie ou en percussion.

La savate bâton défense, loin de vouloir former des combattants, se veut une pratique enseignant la prudence et la sagesse, le discernement et la mesure, et cela avant l’engagement total.

Habilitation d’encadrement : être titulaire d’un Certificat de Qualification Professionnelle ou Monitorat spécifié à la savate défense.

 

Dans un cadre légal, pour que l’action soit considérée comme légitime défense : 

  • La personne doit répondre à une agression (agressée en premier), faute de quoi elle est considérée, elle même, comme agresseur
  • Le danger doit paraître imminent à la personne attaquée (il faut se défendre au moment de l’attaque, pas après). L’action doit aussi s’arrêter une fois la personne neutralisée ou en fuite.
  • Il doit y avoir proportion entre les moyens de défense employés et la gravité du danger encouru. 

 

stage def